Qui suis-je ?

Je vis et travaille en Auvergne, proche de Clermont-Ferrand.
Autodidacte en photographie que je pratique depuis plus de 30 ans.

Je suis également graphiste et enseignante.


 

L' art
et la matière
?


La photographie alliée à l’infographie permet une approche plastique “nouvelle”:
le photographisme.
C’est un art numérique.

Mes photos sont imprimées sur des supports souples, bâche et papier plastifié, qui résistent aux intempéries et permettent une installation en extérieur, in situ.
Elles sont parfois aussi  imprimées sur textile ou sur papier affiche de différents formats.



J'apprécie de présenter mon travail sur un format "à la japonnaise": mes photos les unes en-dessous des autres sous forme de kakémono.


 

Catherine Philippe
photographe plasticienne
et graphiste




 

L'art des sens
ou le rapport physique aux plantes
.

 

"Donner une parole" aux “mauvaises herbes",
tel est mon travail artistique.

Je réalise des expositions-installations à partir de mes recherches photographiques et de matériau végétal, pour les odeurs(comme le foin). 

J’investis le lieu qui m’est proposé en créant une "installation" qui lui soit bien spécifique, mes expositions sont donc différentes à chaque fois.
Le public entre dans l'expo avec ses sens, peut s'y installer
et y rester autant qu'il le désire.


 

 

 

Je suis dans une approche de militance écologiste douce
et poétique pour porter le public à avoir un regard curieux
et bienveillant sur le monde du petit végétal spontané.
Il est aussi une réflexion sur les rapports
que nous entretenons avec le végétal en général
.





 

Avec qui ? 

Je travaille avec des associations culturelles (festivals)
ou écologistes (partis, éducation à l'environnement...), des collectivités territoriales (mairies, espaces verts...)
ou des organisations, toute entité qui cherche à sensibiliser "autrement" 
le public à la biodivers
ité végétale.



?

Dans des parcs et des jardins, dans des lieux d'exposition (galeries) ou non,dans des bars, restos, dans la rue,sur les fêtes et marchés,
partout où il y a de la vie, des gens de tous horizons , je tiens à aller à la rencontre du public pour établir un
  "dialogue aritstique".