Couchés dans le foin
Laissons-nous envahir doucement

Exposition-installation sensitive
pour un art de la lenteur, et de…
…l’odeur


pour sentir,
regarder,
écouter,
ralentir,
se souvenir,
se reposer,
s’intéresser,
prendre son temps
s’accorder un moment,
partager...

exposition par immersion sensorielle

du foin,
beaucoup de foin
partout

les herbes du foin :des photos
de plantes sauvages
rétro-éclairées
et interrogatives


des chants d’oiseaux, de grillons, de grenouilles...


une salle à la lumière douce
et tamisée

de gros coussins,
pour s’asseoir

des livres,
des mots,
des stylos

Vous souvenez-vous de l'odeur d'un pré en été ?